Trois mois après la fin de la première édition, Steven Garcia s’est confié d’une part sur sa première apparition au Baz’n Camp. D’autre part, ll ne cache pas son envie de revenir l’an prochain. En attendant son programme est très chargé, il semblerait qu’il entraîne non seulement plusieurs joueurs NBA mais aussi des joueurs Européens. Cependant, Steven garde un oeil sur le déroulement du camp et n’hésite pas à donner son avis sur son expérience passée. L’équipe organisatrice peaufine l’édition 2019 et devrait ouvrir les inscriptions dans les prochaines semaines. Une chose est certaine : le Baz’N Camp aura lieu sur 2 semaines à l’été 2019 !

Steven, avec un peu de recul qu’as-tu pensé de la première édition du Baz’n Camp ?
S.G : « Je ne m’attendais pas à un camp de basket comme celui-ci. Les enfants et les entraîneurs étaient géniaux, tout le monde avait une énergie incroyable. L’ambiance était toujours au top et nous avons appréciés à chaque seconde du début à la fin.

A quoi ressemble une journée à Orlando avec Steven Garcia ?
S.G : « Une journée à Orlando pour moi est très mouvementée. Hormis le climat idéal, j’ai beaucoup de travail. Or beaucoup de joueurs qui veulent s’entraîner ; de jeunes enfants mais également des joueurs de niveau professionnel. J’essaie de trouver le temps de m’entraîner à la salle de musculation et sur le terrain de basketball tout en étudiant. »

Tu peux nous confirmer que tu seras présent pour la seconde édition à Marseille ?
S.G : « Je suis très heureux d’être de retour à Marseille pour le Baz’N Camp de 2019. Je sais que nous aurons beaucoup plus d’enfants que nous n’avions eu l’année dernière. L’énergie sera encore plus forte je pense. En outre, je suis très impatient et je suis excité de me rendre à la plage dans les calanques aussi ! »